Maria Montessori sa vie, son œuvre

« N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde aura changé lorsqu’ils seront grands.
Et rien ne permet de savoir quel monde sera le leur. Alors apprenons-leur à s’adapter »
Maria Montessori, L’Esprit absorbant de l’Enfant.

 

Maria Montessori (1870-1952)

ECOLE METHODE MONTESSORI 78Maria Montessori, femme d’exception, avant-gardiste dans de nombreux domaines est la première femme médecin d’Italie. Elle poursuit ses études en biologie, psychologie et philosophie.

Elle débute sa carrière auprès d’enfants mentalement handicapés auprès desquels elle a développé de grandes qualités d’observation de l’être humain. Elle se consacre alors à leur développement et lutte pour qu’ils soient respectés et stimulés. Pour structurer son approche elle s’inspire des travaux de deux médecins français, Jean Itard et Edouard Séguin. Dans un premier temps elle travaille avec le matériel que Séguin avait créé pour accompagner ces enfants. Devant les résultats spectaculaires de ces derniers elle décide de se tourner vers les enfants sans handicap et leur propose le matériel qu’elle a conçu.

En janvier 1907, elle crée la première Maison des Enfants dans le quartier ouvrier de San Lorenzo à Rome où on lui confie de jeunes enfants jusqu’alors livrés à eux-mêmes.

Elle fait alors fabriquer sur mesure du matériel adapté à leur taille, leur âge et observe l’évolution de ces enfants. C’est ainsi, qu’elle découvre les bases de sa pédagogie qu’elle nomme pédagogie scientifique puis pédagogie Montessori.

 

Que découvre-t-elle ?

  • Que les enfants ont de grandes capacités de concentration ! ils se laissent absorber par le travail qu’ils réalisent et peuvent le poursuivre pendant un temps très long, dès leur plus jeune âge. A une condition : que le matériel qui leur est proposé soit adapté, attractif et mis à leur disposition.
  • Qu’ils s’autodisciplinent naturellement.
  • Qu’ils absorbent les connaissances avec facilité, fluidité et bonheur !
  • Qu’ils entretiennent leur soif insatiable de connaissance.
  • Que par la répétition ils acquièrent un sentiment de compétence qui leur donne une image positive d’eux-mêmes appelée en psychologie estime de soi. Celle-ci étant la base de la confiance en soi, ils chemineront de ce fait vers l’acquisition d’une solide confiance en eux.
  • Qu’ils ont besoin d’ordre et de propreté, cela les rassure et les aide à structurer leur pensée.
  • Qu’ils ont besoin de ne pas être interrompus dans leur travail et de faire les choses seuls.
  • Qu’ils s’intéressent spontanément aux soins apportés à l’environnement, la nature, le vivant.
  • Qu’ils sont enthousiastes et partagent cet enthousiasme avec leurs familles. En ce sens ils « éduquent » leur famille et œuvrent pour l’harmonie et l’évolution positive de la société.

Les progrès des enfants seront si impressionnants qu’ils seront évoqués dans la presse italienne et internationale. A partir de ce moment Maria Montessori créera des formations d’éducateur et les écoles Montessori se multiplieront de par le monde.

Il existe aujourd’hui 30 000 écoles réparties dans plus de 50 pays ce qui correspondait à son souhait : que sa pédagogie soit accessible à tous pour permettre l’épanouissement de l’être et pour l’éducation à la paix.

Sa vision avant-gardiste, humaniste et sociétale en font une pédagogie atemporelle adaptée aux enfants d’aujourd’hui et de demain sur les 6 continents. Basée sur le développement de l’enfant qui est universel, et confirmée par les découvertes des neurosciences et de la psychologie positive, elle est reconnue pour son efficacité et sa modernité ! malgré son âge !

 

Le développement de l’Enfant

L’esprit absorbant de l’enfant lui permet d’absorber tout ce que son environnement lui offre (langue, politesse, culture, comportements adaptés…). Il assimile toutes les expériences vécues et se construit en les intégrant.

Cet esprit est guidé par des instincts c’est-à-dire des impulsions intérieures qui invitent l’enfant à se tourner vers un aspect précis de son environnement qui servira son développement. Cette période dite sensible correspond à une étape de sa croissance.

Elles sont au nombre de 6 :

  • Période sensible de l’ordre (de 0 à 6 ans)
  • Période sensible du mouvement (de 0 à 5/6 ans)
  • Période sensible du langage (de 0 à 7 ans)
  • Période sensible des sensations (de 0 à 6 ans)
  • Période sensible aux petits objets (de 1 à 6/7 ans)
  • Période sensible à la vie sociale (vie intra-utérine, pic vers 6 ans)

Ces périodes sont transitoires, lorsque les compétences qu’elles poussent l’enfant à développer sont acquises, elles disparaissent et l’enfant est naturellement attiré par autre chose…

Le développement de l’enfant suit un continuum génétique c’est-à-dire une succession d’étapes identique pour chaque être humain car lié à l’espèce. Mais il n’est pas linéaire et se fait par bonds à l’intérieur de 4 grandes périodes de croissance :

  • La petite enfance de 0 à 6 ans (Besoins fondamentaux : aide-moi à être moi-même et aide-moi à faire seul)
  • L’enfance de 6 à 12 ans (Besoins fondamentaux : aide-moi à penser par moi-même)
  • L’adolescence de 12 à 18 ans (Besoins fondamentaux : aide-moi à vivre avec les autres)
  • La maturité de 18 à 24 ans (Besoins fondamentaux : aide-moi à être indépendant)

Chaque période est nécessaire à la construction de l’Etre. De nouveaux besoins émergent à chaque étape. Maria Montessori préconisait l’adaptation du système éducatif à chacune de ces étapes en répondant à ces besoins spécifiques.

 

Les principes de la pédagogie Montessori dans la petite enfance

  • La liberté : l’enfant doit pouvoir évoluer librement dans un cadre sécurisé et adapté. Pour ce faire il faut que l’environnement soit soigneusement préparé.
  • Le libre choix des activités qu’il souhaite effectuer et leur durée. Cela permet à chaque enfant de satisfaire son besoin d’apprendre. Par ailleurs, il peut parler librement mais à voix basse et solliciter l’éducateur en posant une main sur son épaule. Il peut également se déplacer librement sans courir et en maîtrisant ses gestes pour ne pas déranger les autres. Ainsi, il apprend le respect de l’autre tout en ayant une certaine liberté.
  • L’autodiscipline exercée grâce au contrôle de l’erreur que l’enfant effectue par lui-même.
  • L’action en périphérie : Maria Montessori préconisait d’agir sur l’environnement plutôt que directement sur l’enfant pour favoriser son épanouissement.
  • Le respect du rythme de chacun, il n’y a ni compétition, ni comparaison, ni notes ainsi l’enfant peut évoluer sans pression, en suivant ses impulsions liées aux périodes sensibles qu’il traverse.
  • Apprendre par l’expérience pour passer du concret à l’abstrait, c’est ce qu’il fait en observant, manipulant.
  • L’activité individuelle : le respect du rythme de chacun et l’apprentissage par l’expérience passent par le travail individuel.
  • L’éducation vécue comme une aide à la vie. Il s’agit pour Maria Montessori d’aider l’enfant à avoir une discipline intérieure et un grand respect de l’autre, de l’environnement. Ainsi il sera prêt à vivre une vie sociale harmonieuse.

 

Caractéristiques du matériel Montessori

  • Il a été élaboré scientifiquement à partir de l’observation des enfants.
  • Il isole une qualité d’où une grande quantité de matériel qui sera nécessaire dans une classe Montessori.
  • Il est sensoriel. Il permet à l’enfant d’exercer ses sens, de manipuler pour comprendre, passant ainsi du concret à l’abstrait.
  • Il est adapté à la force et à la taille de l’enfant.
  • Il est esthétique, en matériaux nobles (bois, porcelaine..), invitant ainsi à l’activité.
  • Il permet de s’auto-corriger développant l’autonomie et la confiance en soi.
  • Il est placé dans un ordre précis sur les étagères à portée de l’enfant. Cet ordre correspond à la progression pédagogique proposée par Maria Montessori.
  • Il n’existe qu’en un seul exemplaire dans la classe apprenant ainsi à l’enfant à attendre, respecter le travail de l’autre, son rythme, ce qui développera une excellente socialisation et une bonne gestion de l’impatience naturelle de l’Etre.

 

La vie dans la classe

Dans une ambiance Montessori, une zone spécifique est réservée à chaque famille de matériel. Il en existe 8. Le matériel y est posé sur des plateaux, boîtes ou paniers adaptés aux enfants, leur permettant avec calme et concentration de déplacer le matériel et de le ranger facilement.
Chaque activité est présentée à l’enfant par l’Educateur lorsque celui-ci grâce à une observation attentive et bienveillante de l’enfant repère que ce dernier est attiré par le matériel et donc prêt intérieurement à le découvrir.
La présentation se fera alors en trois temps distincts et progressifs nommés : leçon en trois temps. De nombreux jeux accompagnent ces leçons individualisées les rendant ludiques et agréables.

MATERIEL-ECOLE-MONTESSORI-PORT-MARLY• Le matériel de vie pratique : il permet à l’enfant d’imiter les adultes. Phénomène naturel qui l’aide à comprendre l’environnement dans lequel il évolue et de développer son sentiment d’appartenance.
Il est composé de matériel que l’enfant rencontre dans la vie quotidienne pour effectuer des gestes précis (se servir un verre d’eau, transvaser, essorer une éponge, presser une orange, balayer, arroser les plantes, s’occuper des animaux).
Ces gestes nécessitent de la concentration, leur réussite nourrit l’estime de soi c’est-à-dire le regard que l’on porte sur soi qui est le pré-requis pour construire une belle confiance en soi.

• Le matériel sensoriel : permet à l’enfant de développer sa sensibilité fine, observer, manipuler, discriminer, comparer. Passant du concret grâce à l’exploration à l’abstraction. Il développe ainsi sa pensée mathématique.

MATERIEL-ECOLE-DES-ORCHIDEES-78• Le matériel de mathématiques : Par le jeu et la manipulation l’enfant rencontre le monde de la numération, il apprend à compter et découvre de grands concepts mathématiques notamment le système décimal, les quatre opérations et le passage à l’abstraction.

• Le matériel de langage : l’enfant est dans un bain de langage depuis la vie intra-utérine. Il intègre progressivement le vocabulaire que lui propose son environnement. Il va enrichir son vocabulaire grâce aux livres, aux histoires séquentielles, aux supports (affiches, photos..) à commenter.

L’enfant va également jouer avec les sons, apprendre à les reconnaître à l’oral puis à l’écrit grâce aux lettres rugueuses.
De manière ludique et naturelle il apprendra ainsi à écrire et à lire.

MATERIEL-GEOPGRAPHIE-MONTESSORI• Le matériel de géographie : l’enfant apprend à s’orienter, structurer l’organisation de l’espace, découvrir la terre, les océans, les continents, d’autres cultures… Il travaille avec le globe, les cartes, les drapeaux, enrichissant considérablement son vocabulaire et cultivant la tolérance.

• Le matériel d’histoire : l’histoire est liée à la notion de temps. Notion qui s’installe progressivement chez l’enfant de 2 à 8 ans. Les activités proposées seront donc préparatoires : travail de repérage sur la journée, la semaine, le mois, les saisons, les évènements importants. Le but est qu’ils se repèrent progressivement dans le temps.

• Le matériel de sciences, botanique, zoologie : ce matériel a pour objectif de faire découvrir à l’enfant le monde dans lequel il vit. Lui donner la possibilité de l’explorer à travers des expériences. Il prendra soin de l’environnement et sera sensibilisé à l’écologie. L’école disposant d’une serre nous pourrons y effectuer des plantations et observer le vivant se développer.

• La musique : les enfants seront invités à découvrir la musique grâce à un coin écoute ou des chanteurs et compositeurs de toutes les époques leur seront proposés. Par ailleurs, chaque jour, ils partageront un temps de chansons, comptines et jeux dansés.

• Arts plastiques : Peinture, dessin, collages, formes à dessins, livres d’art. Tout ce matériel est à la disposition des enfants pour leur permettre de laisser libre cours à leur imagination, leur créativité, découvrir diverses techniques et médians artistiques.