Une journée type : La maison des enfants pour les 3-6 ans

Il est 8 heures du matin, l’Ecole des Orchidées ouvre ses portes pour un accueil péri-scolaire. Puis de 8h30 à 8h45 pour les reste des élèves.

À l’entrée, une des éducatrices accueille les familles dès leur arrivée.  C’est sans doute un moment assez bref, mais nécessaire pour faire une bonne transmission et transition  entre la famille et l’école. L’occasion de transmettre une information qui vous semble importante pour que votre enfant puisse passer une bonne journée : par exemple il a mal dormi cette nuit, ou il est très en colère ce matin car nous avons oublié son doudou à la maison ! Ces échanges sont essentiels pour permettre à l’équipe éducative d’accompagner au mieux les enfants. Car en effet, l’école  peut être considérée comme une extension de la maison, une extension de la famille. Nous prenons de ce fait grand soin de la relation avec la famille pour plusieurs raisons : d’une part, tout événement survenant dans la vie d’un enfant a un impact direct sur son quotidien, il est donc essentiel que les familles et les éducatrices communiquent de façon fluide les unes avec les autres pour détecter ou prévenir toute situation difficile que peut vivre l’enfant et pouvoir ainsi l’accompagner au mieux de ses besoins.  De plus, cette qualité relationnelle permet à l’enfant de se sentir confiant et en sécurité, il sent parfaitement quel est le type de relation qu’entretien la famille avec l’école. Si la famille fait confiance à l’équipe éducative, l’enfant se sent lui aussi confiant dans cet environnement qu’il apprivoise progressivement et dans lequel il pourra évoluer harmonieusement.

Après l’accueil, les enfants entrent dans le vestiaire où chacun a sa place pour accrocher son manteau et poser ses chaussures. Car dans l’ambiance, les enfants portent des chaussons pour se sentir « chez eux ». Ils rentrent ainsi  dans  la « Maison des Enfants ».

Et là, commence la vraie vie pratique telle qu’elle est connue dans la pédagogie Montessori, puisque les enfants s’occupent eux-mêmes de l’ambiance : les fleurs, le poisson, le rangement. On est dans une belle atmosphère de coopération car ils s’entraident pour s’occuper dignement de ce lieu de vie qui est le leur.

 

Une belle ambiance spacieuse, préparée spécialement pour eux, tout est à leur hauteur pour les rendre autonomes et indépendants. Le matériel, disposé dans les différents aires de travail (vie pratique, sensorielle, langage, mathématiques, géographie, botanique) permet à l’enfant de travailler de manière autonome. L’enfant observe, se dirige vers un matériel spécifique selon ses intérêts et ses envies, le prend et s’installe où il le souhaite : sur une table ou sur un tapis qu’il déroule avec une délicatesse admirable. Et le moment de concentration commence, de travail de manipulation, soigneux et rigoureux. L’enfant répète son travail autant de fois qu’il le souhaite, il le reproduit tel qu’il lui a été présenté puis,  Il se lève et le remet à sa place, car il sait bien que le travail commence et se termine sur l’étagère…. Il range lorsqu’il estime qu’il a terminé.

Les éducatrices observent minutieusement le travail de l’enfant, l’invitent à se déplacer vers d’autres aires, à refaire un plateau pour consolider une notion par la répétition, éveillent sa curiosité. Individuellement ou en petits groupes, l’éducatrice fait une présentation en trois temps d’un nouveau matériel : c’est le signal de départ ! après ces présentations l’enfant peu utiliser seul le matériel. L’éducatrice note ses observations, car le suivi de l’enfant est totalement individuel.

 

Le travail Montessori se prolonge généralement au moins deux heures pour favoriser les périodes de concentration, ne pas interrompre l’enfant, laisser son esprit absorbant agir (cet esprit absorbant est cette capacité que les enfants ont à tout apprendre sur l’environnement, à tout absorber tels des éponges).

 

Puis,  vers 10h45, arrive le moment du Circle Time. Les enfants et les éducatrices adorent se rassembler autour de l’ellipse. Les enfants prennent la parole pour parler d’un sujet précis, pour choisir les responsabilités qu’ils vont assumer tout au long de la semaine. C’est aussi le moment de repérer le jour de la semaine, la saison, les absents…  de raconter des histoires en anglais ou en français, de chanter une chanson, une comptine… Rires, complicité … envahissent l’ellipse.

 

Juste après, les enfants se préparent pour aller dans la cour de récréation où le jeu libre prend sa place dans ce vaste espace vert dont nous avons la chance de profiter.

 

A midi, Les responsables de la table transforment l’ambiance en une salle à manger chaleureuse. C’est, sans aucun doute, un moment très important ! car toute cette préparation fait partie des propositions de travail de  l’aire de  vie pratique. Après le lavage de mains tout le monde passe à table : c’est un moment de communication, de transmission des traditions et de la culture et, aussi, de transfert d’affection et d’enrichissement des liens, de découverte de nouvelles saveurs, d’écoute.  C’est un temps précieux qui favorise l’intégration et le sentiment d’appartenance et dans lequel des compétences sociales aussi importantes que le partage, la patience et le respect d’autrui sont travaillées en donnant l’exemple. Les éducatrices servent de modèle pour ce grand moment ! ainsi que les plus grands !

 

Et après le déjeuner, toujours plongés dans la vie pratique, les enfants sont chargés de débarrasser la table et de transformer la salle à manger en une ambiance propre afin qu’ils puissent continuer à travailler.

Ensuite, un temps calme devient nécessaire dans un des espaces préféré des enfants : la bulle. Une pièce avec un plafond en demi-cercle truffé de petites lumières qui nous font rêver et penser que nous sommes au milieu de la nuit étoilée. Se détendre, respirer calmement, écouter de la musique douce sont sans aucun doute des exercices qui permettent de reprendre des forces pour continuer à travailler. À ce moment-là, les enfants qui ressentent le besoin de faire la sieste sont accompagnés jusqu’au dortoir, où chacun a son lit. La sieste est toujours surveillée par l’une des éducatrices. Et le réveil de chacun d’entre eux se fait à leur rythme, en respectant leur besoin de sommeil. Après le moment de calme ou de sieste, les enfants retournent en douceur au travail jusqu’à 15h30 où ils font un deuxième Circle Time pour partager, s’écouter, chanter….

 

À 15h45, ils se préparent à sortir de nouveau en recréation. Entre jeux et rires, la journée se termine et les parents arrivent entre 16h15 et 16h30 pour récupérer leurs enfants. Les éducatrices les reçoivent et en profitent pour favoriser le lien entre l’école et la famille. C’est à leur tour de faire la transmission…

 

De 16h30 à 18h30 l’école propose un service de garderie, période pendant laquelle les enfants prennent le goûter et profitent d’une multitude d’activités telles que des jeux de construction, des jeux libres, des jeux de société ou du sport comme le tennis, le golf…

 

Il est 18h30 : l’école est finie ! Bonne soirée à tous petits et grands, dormez bien et à demain ….

 

« L’éducation doit promouvoir à la fois le développement de l’individualité et celui de la société. La société ne peut pas se développer si l’autonomie des individus ne progresse pas. » Maria Montessori

Défiler vers le haut